Comment lancer un blog de voyages sans passer par une astuce primordiale : bien dormir en avion. Si jamais tu veux savoir qui on est et pourquoi on a lancé ce blog, rendez-vous sur la page « à propos » sinon, bonne lecture 🙂

Dans la vie, il y a 2 types de personnes. Ceux qui s’endorment au bout de 3 minutes dans un avion (Hein Ben ?) et les autres. Comme moi. Qui tournent en rond, changent de position, se lèvent, vont aux toilettes mais ne dorment jamais. Même si 10h d’avion sont prévues. Le pire, c’est quand tu penses au décalage horaire auquel tu devras faire face…

 

Si tu t’es reconnu dans ce deuxième cas de figure, tu vas adorer cet article !

8 trucs à savoir qui t’aideront à dormir en avion.

  • Choisis une bonne date 

Tu dois trouver ça bizarre ce premier conseil mais il y a une vérité que tu dois connaître. Il y a un jour où les compagnies aérienne font décoller leurs avions avec des sièges vides : le Mardi ! Du coup, essaye de t’arranger pour partir un mardi, tu payeras moins cher ET tu auras plus d’espace pour toi dans l’avion !

  • Comme dans ton lit, choisis TON côté

Ça paraît tout con comme ça mais dans ton lit, tu as un côté. L’habitude d’être à gauche ou à droite de ta moitié et, inconsciemment, ton corps s’y habitue.

Et bien dans l’avion, c’est pareil !

Si en plus tu peux te mettre côté hublot, tu pars avec plus de chance de t’endormir… (On te laisse t’engueuler avec ton(ta) copain(ine) ou jouer à la courte paille pour décider qui aura la bonne place).

  • Choisis le meilleur siège

On te voit venir, tu penses ne pas pouvoir choisir ton siège. Hé bien si ! Avant d’effectuer ton check-in, fais un petit tour sur seatguru.com ! Renseigne ton numéro de vol et le tour est joué : en vert : le siège est confortable ; en rouge, il vaut mieux l’éviter.

  • Mets toi à l’aise

Tu as forcément rigolé en entrant dans un avion et voyant mamie en « pyjama » polaire et en chaussons. Finis de rire, inspire toi d’elle !

Oublie les jeans moulants, les ceintures et autres chemises. Opte plutôt pour un pantalon large et un T-shirt manches longues dans lequel tu es à l’aise.

2 choses à noter toutefois : tu dois être décemment habillé(e) à l’aéroport (donc cache ton pyjama sous un gros pull ou ton manteau) ET évite de superposer les couches de vêtements (on dort mieux quand on ne transpire pas ;-))

  • Prévois un coussin « Tour de cou » 

C’est moche, ça prend de la place MAIS c’est hyper pratique pour dormir en avion (ou en voiture, en train…). L’astuce ici est de le mettre à l’envers (donc vers l’avant) car oui, si ta tête tombe lorsque tu t’endors, il te rattrapera et évitera ainsi de te réveiller toutes les 5 min en mode « woooow, je suis tombé ! T’es sûr que je dormais ?! 

  • « Mets de l’huile !!! »

Ensuite, on te conseille d’asperger légèrement ton coussin d’huile essentielle de lavande. Cette dernière relaxe et te permet de « concentrer » ton nez sur une bonne odeur (et pas celle de ton voisin qui en est à son 3ème changement d’avion sans se laver… Si tu vois ce qu’on veut dire…)

  • Les jambes, c’est sur-élevées ou rien !

Vu que tu viens de retirer ton gros pull pour mieux dormir, il va te servir à quelque chose. Place-le sous les genoux pour sur-élever tes jambes et ainsi, activer la circulation du sang qui t’aidera à mieux dormir ! Tu l’auras compris, ça fonctionne aussi avec ton sac à main, le coussin que la compagnie aérienne te prête, le bras de ton voisin…

 

  • Masque de nuit et boules quiès

Alors ça, on peut te dire que ça a presque fonctionné sur Savinien lors de notre voyage à Miami. Les boules quiès te permettent de t’isoler du bruit ambiant et reposer ton cerveau. Le masque quant à lui, te permettra de te plonger dans le noir (ah bon ?!). Le noir est le « top départ » inconscient pour ton cerveau et lui informe qu’il faut dormir (grâce à la sécrétion de Mélatonine, l’hormone du sommeil).

Voilà, tu sais tout ! On ne peut pas garantir que tu dormiras comme un gros bébé mais en tout cas, tu mettras toutes les chances de ton côté 😉