Rotterdam, en un week-end !

rotterdam-geektouristique-9

Il y a quelques mois maintenant, on est allé passer le week-end à Rotterdam.

C’était une première pour nous alors que, depuis Lille, seules 3 petites heures nous séparent de Rotterdam

Mais soit, si on est allés au Pays-Bas, ce n’était pas pour les coffee-shop mais pour l’EVG de notre beau frère, Maxence. Et on doit dire qu’un beau programme nous attendait.

Première étape, on est allés faire un Wipeout. Tu sais que de quoi on parle si tu as déjà vu des vidéos de personnes qui se pètent la tronche sur des structures gonflables ou des gens qui tombent dans l’eau après s’être fait percuté de plein fouet par un énorme marteau rouge et jaune… Oui c’est bien de ça dont on parle !

Pour une centaine d’euros, tu pourras faire environ 7 parcours différents. Alors oui, c’est un peu cher pour ce que c’est (surtout que tu ne choisies pas vraiment les parcours que tu veux faire) mais quoi qu’il en soit, ce sont des fous-rires garantis ! Le parc est assez grand et te permet de passer des bons moments en famille ou entres amis. Si tu veux plus d’infos c’est ici que ça se passe. 

Pour la nuit sur Rotterdam, c’est en auberge de jeunesse qu’on a dormi. Et on te voit, là, penser à cette auberge de jeunesse aux douches crades et aux dortoirs de 20 lits… Et bien pas détrompe toi. C’est au CityHub qu’on est allés et laisse-nous te dire que ça envoie du steak !

Déjà, l’auberge est hyper bien située puisqu’elle se trouve en plein centre de Rotterdam, à quelques mètres des bars et restaurants branchés. Ensuite l’auberge est hyper moderne.

Ici, c’est toi qui gère TOUT ! De ton check-in via les iPad mis à dispo à l’accueil au bracelet connecté (muni d’une puce RFID) qui te permet d’accéder à ta chambre ou régler tes consommations, le maître-mot ici est MODERNITÉ et ça forcément, ça plait beaucoup au geek !

Les dortoirs ont laissé place à de petites cabines un peu comme les box à la Japonaise mais en beaucoup, beaucoup plus classe.

2 Types de cabines te sont proposées lors du check-in : le lit en haut ou le lit en bas (sachant que la surface reste identique).

À l’intérieur des cabines, c’est place au stricte nécessaire : un grand lit et une penderie pour y mettre tes affaires. Ici pas de place pour la déco, il n’y a que l’essentiel ! On a kiffé quand même l’emplacement au mur pour y mettre un smartphone et prendre des photos de toi dans le lit avec la phrase « Tout ce qui se passe à Rotterdam… » plutôt original, non ?

https://www.instagram.com/p/BnOI8CylzCi/

Pour pousser le côté geek encore plus loin, une application est disponible sur les plateformes de téléchargement (iOS et Android) et te permettra de gérer la musique et les lumières de la chambre… Un peu gadget mais génial et le côté « Wahou » s’occupe du reste ! Tu peux programmer un réveil en lumière, plusieurs ambiances sont proposées : love room, sunset, nature… Encore une fois le geek est fan !

Petit plus de l’app ? Elle te permet de recevoir des notifications qui te diront les événements du jour dans la ville, les endroits où sortir ect… et ça forcément, on adore !

On ne laisse pas forcément le « touriste » de côté puisque le confort des capsules est au rendez-vous, la literie est top, les WC et douches sont hyper propres et les produits Rituals viendront encenser ta douche avec classe !

Si tu veux découvrir cette auberge de jeunesse, tu peux réserver directement sur leur site et on te propose même d’avoir -15% sur ta résa avec le code « SPREADLOVE » !

Bref, ce premier avant-goût de Rotterdam nous a donné qu’une seule envie : y retourner ! Le peu qu’on ait vu de cette ville nous a fait penser à un mix entre Amsterdam et New-York avec ses canaux, son côté très industriel, ses rues ornées de Street-Art