Que faire à Zanzibar pendant 12 jours ? Conseil d’itinéraire et avis.

geektouristique-zanzibar-cover

Cette année, pour nos vacances d’automne, c’est au soleil qu’on a décidé de partir. ☀️

Tu commences à nous connaitre maintenant : tout ce qui est plage de sable fin, lagons aux 50 nuances de bleus, cocotiers et 35°C, c’est tout ce qu’on aime. C’est donc en Tanzanie qu’on a décidé de poser nos valises pour 12 jours et plus précisément à Zanzibar 😍

Encore peu touristique aujourd’hui, cet archipel de l’Océan Indien voit tout de même son nombres de touristes augmenter chaque année. Donc c’est LE moment d’y aller avant que le littoral ne se transforme en « touristland« … 😅

L’île principale de Zanzibar (Unguja) n’étant pas hyper grande (80km de haut et 40km de large environ), on n’a pas voulu s’arrêter à un seul endroit et avons opter pour plusieurs stops / plusieurs hôtels pour en découvrir un max !

C’est donc en nous basant sur des récits de blogs et sur notre guide fétiche du Lonely Planet qu’on a organisé notre itinéraire. Bref, notre périple se passera principalement sur l’est et le nord de l’île (l’ouest de l’île étant très peu conseillé). 🙈

Bon à savoir avant ton départ pour Zanzibar

  • Un visa de 50€ obligatoire est à payer sur place, à ton arrivée
  • Un permis de conduire à 10$ si tu loues une voiture
  • Tout se négocie (taxi / achats / souvenirs…)
  • Pas de photos des locaux sans leur demander leur avis (en Afrique noire, c’est considéré comme un vol d’âme) Tu remarqueras que les locaux se cachent les yeux quand tu prends une photo ou te demandent de l’argent en échange d’une photo (pas tous)
  • La monnaie est le Shilling Tanzanien mais le Dollar et l’Euro sont acceptés. D’ailleurs, pour t’éviter les frais bancaires et les petites coupures, pars avec des euros en poche. Tu pourras aussi retirer de l’argent sur place, uniquement par coupure de 10 000 Shilling (environ 4€).
  • Chaque coup de main = tips ! À l’aéroport / au resto / À l’hôtel… tout est prétexte à te réclamer de l’argent ! Un conseille, surtout pour tes valises, remercie gentiment la personne avec un grand sourire en lui disant que tu n’as pas besoin d’elle/lui (ils ne t’embêteront pas plus).

Conseil d’itinéraire pour Zanzibar

Pour être 100% autonomes sur l’île, on a décidé de louer une voiture. C’était aussi une question de budget, même si les tarifs des taxis sont négociables, la voiture nous permet d’être totalement libres et d’aller et venir où bon nous semble. 🚗
C’est avec Zancar qu’on a décidé de louer un SUV pour 4 personnes (et 4 grosses valises 😆). Compte environ 200€ la semaine.

Ici pas de contrat de location, il faut juste « acheter » un permis Zanzibarien pour 10€ et pouvoir conduire le véhicule n’importe où sur l’île. Pour se repérer sur Zanzibar, c’est (presque) simple, il n’y a qu’une seule route principale qui fait le tour de l’île et… très peu de panneaux de signalisation 😅.

Petit conseil : Reste sur l’axe principal quoi qu’il arrive ! Sauf bien sûr si ton hôtel est un peu excentré de la route principale. On avait téléchargé le GPS gratuit Maps.me, qui fonctionne sans data pour nous y aider mais on te déconseillera de t’aventurer dans les petits sentiers que te fera prendre ce dernier… Crois-en notre expérience 😱

Conseil d’itinéraire pour Zanzibar – GeekTouristique

Une fois le véhicule récupéré à l’aéroport, nous prenons la route vers Jambiani (au sud est de l’île) : endroit stratégique pour pouvoir visiter toute la côte Sud-Est de l’île et éviter les détours. C’est aussi un bon endroit pour les visiteurs qui aimeraient visiter le Parc Jozani Chwaka Bay. Parc qu’on ne conseillera pas forcément puisqu’on peut admirer les singes en pleine nature, n’importe où sur Zanzibar.

Jambiani est aussi le bon endroit pour les touristes ne souhaitant pas séjourner du côté de Paje. Alors certes, on a kiffé se balader à Paje mais on remarque tout de suite que c’est beaucoup plus touristique.

Honnêtement, on préfère faire 10km de plus et être dans un endroit paradisiaque et seuls au monde, plutôt que dans des gros hôtels blindés de touristes… Après, c’est toi qui voit ! 😎

Sur Paje, une visite nous avait interpellée : la découverte de la fabrication d’huiles essentielles au Sea Weed Center. Malheureusement, les visites s’effectuent uniquement le matin, on n’a pas eu la chance de découvrir les secrets de fabrication d’une bonne huile essentielle… 😢

À proximité de Jambiani se trouve un petit village où « le plus grand baobab de l’archipel » règne en maître selon les dires du Lonely. Après l’avoir vu, on ne saurait dire si effectivement il s’agit du plus grand ou pas… Même les habitants du village n’ont pas l’air au courant de ce record 😂 Mais qu’importe, rien que pour l’ambiance du petit marché, pour la visite du petit village et la gentillesse des gens, on te conseille d’aller y jeter un oeil par toi-même !

Côté dodo, c’est pour le Zanzistar Lodge qu’on a opté ! Et on ne saurait te conseiller d’y séjourner toi aussi 🏝

Placé au centre d’un petit village typique et à quelques mètres de la plage, les chambres sont top et décorées avec goût, le personnel est au petit soin pour toi et, en plus, tu peux avoir la chance d’avoir des singes dans ton jardin au réveil, alors que demande le peuple ? 🐒

Après un bref passage au célèbre restaurant « The Rock » et quelques photos prises, c’est vers les longues plages désertes de Michamvi Kae que nous partons. À cette saison, les plages sont vraiment vides, ça nous permet de vraiment profiter du paysage en sirotant un cocktail de jus de fruits frais au bar de la plage… 🍹 Si tu cherches une ambiance « couper du monde au paradis », c’est juste ici !

Après Jambiani puis Michamvi, c’est vers Pongwe qu’on se dirige et c’est au Seasons Lodge qu’on déballe nos bagages. Sûrement l’un des plus beau hôtel que nous ayons fait dans notre vie. ❤️

En plein centre d’un petit village typique, à l’abri des regards, cet hôtel est incroyable. Petit cottage privé avec vue sur le lagon, un vrai paradis. 😎
Les marrées basses nous permettent de découvrir les femmes qui cultivent les algues pour la création de cosmétique et de se balader sur les loooooongues plages.

Après ces 2 jours de repos, c’est vers le Nord de l’île que nous prenons la route, à Nungwi précisément. Ici on le sait, c’est beaucoup plus touristique.

Finies les plages paradisiaques pour nous tout seul, il y a beaucoup plus de monde ici et les plages sont plus petites (mais toujours aussi belles hein !). Mais ici ça bouge ! Et il y a donc, logiquement, plus de choses à faire / voir.

On commence d’ailleurs la découverte de Nungwi par une visite de l’hôpital des tortues de mer (10$/personne). C’est une association qui s’occupe des tortues 🐢et l’argent récolté sert à aider les écoles du village. Qu’on se le dise tout de suite, ce n’est pas LA visite de l’année. Le guide nous explique d’où viennent ces tortues, pourquoi elles sont ici et quand elles seront relâchées en milieu naturel. Ça dure une 10aine de minutes mais qu’importe, on voit des tortues de mer en bonne santé de la naissance à l’âge adulte et le fait que l’argent serve pour aider les enfants nous suffit pour kiffer cette visite rapide 🤓

L’excursion phare de Zanzibar étant celle de la visite des fermes aux épices, on y trouve un peu de tout et n’importe quoi… C’est donc sous les conseils d’un ami que nous avons fait appel à un guide francophone et privé et on ne regrette absolument pas. Dulla, un local ayant étudié le français à Marseille qui connait très bien son île et la culture de ses épices. Il nous a donc réservé tout un programme : Cuisine avec des locaux, visite de la ferme aux épices et dégustation de fruits, puis dégustation d’un repas typique chez des locaux. Bref une immersion riche en découverte et en émotions qu’on n’est pas prêts d’oublier. Ne perds pas une minute, prends contact avec lui sur Instagram ici et, comme il le dit si bien, « si tu te perds, je te ramène à ton hôtel ! » 👌

Après ces quelques jours sur Nungwi, nous avons pris un vol interne pour visiter la petite île souvent oubliée d’en face : Pemba. À peine 30min de vol séparent les 2 îles.

A notre arrivée à l’aéroport, nous avons du reprendre un taxi pour environ 1h30 de route dans la jungle jusqu’à notre hôtel. Les voyageurs qui viennent sur Pemba sont là surtout pour se reposer, kiffer la vie et les plages immaculées et… plonger ! Parce qu’à part ça malheureusement, il n’y a pas grand chose à faire…

L’unique excursion qu’on conseillera c’est le Sand Bank, un ilot de sable en plein milieu de l’océan… Un truc de dingue 😍

Après avoir comparé les prix avec les différents hôtels, on ne saurait que te conseiller de passer par un local rencontré sur la plage… Nous, c’est avec Sija qu’on est passés et franchement il n’y a rien de plus typique. Déplacement jusqu’au Sand Bank en bateau traditionnel, Sija t’explique tout… Et ce n’est pas 1 heure ou 2 heures qu’on passera sur l’ilot, c’est une grosse partie de l’après midi (prévois la crème solaire 🥵) Autant te dire qu’avoir un ilot de sable en plein milieu de l’océan pour soi, tout le monde en rêve. Sija avait même prévu de quoi boire et manger, bref il a été top ! (50$ l’excursion avec les hôtels, contre 35$ avec Sija, on te laisse le contacter directement sur Instagram ici !).

A notre retour sur l’île principale de Zanzibar, c’est à la capitale que nous avons passés nos 2 derniers jours : Stone Town. 2 jours, c’est largement suffisant pour visiter la ville.

Nous avons fait une visite guidée en français avec l’Office de Tourisme, le guide te montre les principales choses à voir comme la maison natale de Freddy Mercury, le marché des fruits et légumes, celui aux poissons, où acheter ses épices, les différentes portes si typiques à Stone Town… bref un bon moment pour découvrir les secrets de cette ville.

Pour info, tous les soirs de 16h30 à 23h, un marché a lieu sur la place juste en face de l’Office de Tourisme, c’est vraiment The Place To Be si tu veux rencontrer plein de monde et manger pour pas cher du tout ! Les jeunes se donnent en spectacle en faisant des acrobaties et en sautant dans l’eau, ça vaut vraiment le coup d’oeil. 😉

Voilà tout ce qu’on pouvait te dire sur notre itinéraire sur Zanzibar. Comme d’habitude, on te laisse avec une vidéo pour que tu te rendes compte des merveilles de cette île encore méconnue !


Le Touriste à aimer :

  • La gentillesse des gens (n’hésite pas à leur demander de t’aider, ils se feront un plaisir de te faire visiter leur village)
  • Les longues étendues de plage de sable fin
  • La faune et la flore diversifiées entre le nord et le sud
  • Les cocktails de fruits frais
  • L’impression d’être seul au monde partout où tu vas

Le Geek à aimer :

  • Sortir sa GoPro pour filmer les fonds marins juste dingues
  • Le Wifi gratuit dans tous les hôtels (inutile donc de prendre une puce sur place, sauf si tu veux appeler ta mère tous les jours)
  • Les longues plages de sable fin pour faire voler ton drone tranquillement